Moi oui, toute la journée...
Pour une simple et bonne raison, chez Sébastien David, c'était la journée mise en bouteille, pour la célèbre cuvée en macération carbonique, j'ai nommé L'Hurluberlu 2009.
Environ 13 000 bouteilles (une bonne année), 11500 bouchées plastique, 1500 en capsules à vis.

Ce millésime joue un peu plus les costauds, mais il est diablement bon. Une belle robe grenat, assez intense, de beaux tanins bien arrondis, une belle longueur, bref un vin assez facile d’accès, avec une belle structure.
Un fruité un peu en retrait par rapport  au millésime précédent. Mais, comme c’est bon…
Pas de mystère, une belle vendange, mûre, saine, bien vinifié, donne un bon vin.
Néanmoins, le vigneron est inquiet, le vin doit passer à la dégustation d’agrément…
Comme un peu partout en France, avec ce système des AOC, ces dégustations d’agrément deviennent problématiques. Alors que le niveau moyen de l’AOC Saint-Nicolas de Bourgueil est assez faible, dès qu’un vin sort un peu du lot, on lui cherche des poux.
Pour cette année, on lui reproche de la volatile, alors que les analyses prouvent que le taux  est très largement inférieur à la normale.
Tout simplement parce que ce vin est mûr, d’une belle structure, vinifié en macération carbonique, de plus, il sort en même temps que les classiques cuvées de  Printemps (assez fluide en général…) et issu de raisins produits en Bio… cela fait beaucoup… ;-))))
Croisons les doigts, un sursaut de bon sens aura peut être lieu.

D’ailleurs, le Bio est en pleine explosion, des domaines comme Y Amirault, F Mabileau et G Vallée passent la totalité de leurs domaines en Bio, ce qui commence à changer la donne, puisque aujourd’hui environ 10% de l’AOC est en Bio.

Revenons en au sujet du jour, la mise en bouteille. Le vin a été remis en masse, il y a déjà quelques temps, il est pompé (tout en douceur) vers la chaîne d’embouteillage.

IMG_6203

Laurent, un néo-vigneron de Bourgueil, met les bouteilles vides sur la chaîne.

IMG_6210
Les bouteilles sont rincées et séchées.

IMG_6211
Le vin est mis.

  IMG_6213   IMG_6214

A gauche, les bouteilles sont bouchés; à droite, la capsule est posée.

   IMG_6216   IMG_6219

A gauche, la capsule est sertie; à droite, la bouteille est étiquetée;

IMG_6207
Fred met les cartons en forme.

IMG_6204
Les papys garnissent les cartons du précieux breuvage. Quelle cadence. ;-)))

IMG_6208   IMG_6209

A gauche, les cartons sont mis sur palette, puis elle est filmée; à droite, l'heureux vigneron s'en va stocker la palette.

IMG_6206
Sébastien David, un vigneron heureux.

Voilà, les premiers cartons vont partir au quatre coins de la France, en Belgique, au Japon, aux Etats-Unis et peut être encore ailleurs, sait on jamais... Bon voyage L'Hurluberlu 2009...

Demain, je vous révélerai le nom de son grand frère, pour le millésime 2007...

Laurent