Profitant d'un passage éclair proche de Vouvray, j'en profite pour faire une halte au domaine Philippe Foreau.
Je passe au chai, Jean-Charles me dit que son patron est dans une parcelle pas loin.
Impeccable, j'ai le temps de les y rejoindre.

Le vigneron est là, parmi ses vendangeurs, sélectionnant les grappes qui serviront à vinifier le sec.
Un gros travail, car les alcools sont déjà assez fort...
La pressée du matin faisait 14°, alors que P Foreau aime les équilibres vers 13/13,5°; donc pas la joie...
Il ne devrait y avoir de bulle, cette année et très peu de sec.
Sinon pour les moelleux/liquoreux, le vigneron parle d'un profil à la 1989, même si on est un peu en avance question maturité.

Bon allez une petite série de photo pour essayer de mieux comprendre.

IMG_5786
Philippe Foreau parmi ses troupes, mission sec.

IMG_5787
et oui il faut nettoyer la grappe.
Ici comme ailleurs la floraison a été trop étalée...

IMG_5788
à gauche, une grappe qui sera vendangé pour le sec,
à droite une grappe qui sera laissé pour un futur passage liquoreux.

IMG_5789
sur les photos ci-dessus et ci-dessous, de belles grappes qui vont évoluer, pour une trie de liquoreux,
si la météo est clémente...
IMG_5790

IMG_5793

Par contre, au niveau manutention le procédé est un peu lourd...
les vendangeurs coupent les grappes, les mettent dans un seau, du seau elles vont dans une hotte, de la hotte elles vont dans une benne, puis la benne est vidée dans le pressoir par gravité...

IMG_5792

dur métier, pas facile de voir un ami le dos courbé. ;-)))

IMG_5794
au dessus du chai, voici la trappe d'accès au pressoir.

IMG_5805

voici le conduit qui permettra de descendre la vendange.

IMG_5803      IMG_5804
Julien arrive pour vider le cuvon, il est doué le bougre,
une petite marche arrière et il est prêt à vider la vendange...

IMG_5806 IMG_5807 IMG_5808

la vendange descend dans le conduit...

IMG_5795 IMG_5796

nous voila redescendus dans le chai, à gauche nous apercevons l'arrivée du conduit; à droite la trappe d'accès est libérée.

IMG_5797 IMG_5799

la vendange descend tout doucement vers le pressoir...

IMG_5801  IMG_5802

enfin la vendange est dans le pressoir...

IMG_5817 IMG_5823

derrière le pressoir un tuyau descend le jus dans un cuve de décantation...

IMG_5819  IMG_5812

Julien fait un prélèvement pour connaitre les degré d'alcool...

IMG_5813

verdict presque 13,5°...

Le pressoir fera son œuvre pendant deux heures, il est temps que je m'éclipse.

Philippe Foreau a l'air content des 1/2 sec, des moelleux et des liquoreux, inquiet de ne pas faire de bulle et déterminé à chercher à vinifier des secs.

Lundi dit il, on a frôlé la Goutte d'Or avec la première pressée à 24° potentiels, seul le faible volume lui a fait renoncer... mais il ne s'avoue pas vaincu, car il mise beacoup sur la parcelle des Perruches, pour lui, si la météo est clémente, il pourra certainement aller y chercher cette fabuleuse exception...

Merci de m'avoir permis de faire ces photos, merci aussi à Jean-Charles et Julien pour leur gentillesse et leurs explications.

Laurent